Le Covid-19, un prétexte pour épandre au plus près des riverains : nous saisissons la justice

Sous le prétexte que le Covid-19 empêcherait les consultations du public, le Gouvernement recule de nouveau en accordant des réductions supplémentaires pour épandre les pesticides à des distances encore plus faibles des habitations que celles pourtant insuffisamment protectrices imposées en décembre. Afin de protéger les riverains, nous déposons, avec 8 ONG, deux recours devant le Conseil d’Etat contre cette décision inadmissible.

 

 

Lire le communiqué

 

Inscription Newsletter

captcha 
ECUREUIL.png

Se connecter