AVIS de la FRANE sur le projet de SRCAE : - Déchets

Sommaire

6-déchets

Concernant les déchets, les intentions du SRCAE sont forts louables. En effet dans le rapport, on lit :

« Contenu de l’orientation

  Veiller à une bonne prise en compte des objectifs nationaux dans les plans départementaux de prévention et de gestion des déchets non dangereux, ainsi que les différents enjeux du SRCAE (réduction de la consommation d’énergie, réduction des émissions de gaz à effet de serre, développement des énergies renouvelables, qualité de l’air). (…)

  Les orientations nationales en matière de déchets prévoient de réduire les quantités de déchets produites, augmenter les quantités de déchets ménagers et assimilés orientées vers le recyclage ou la valorisation biologique (45% à horizon 2015) et réduire les quantités mises en décharge ou incinérées (-15% en 2015 par rapport à la situation en 2008). Par ailleurs, une réduction des transports de déchets sont recherchées. Ces différentes orientations contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre ainsi que la consommation d’énergie.

  Les plans départementaux de prévention et de gestion des déchets non dangereux fixent les priorités à retenir en matière de gestion des déchets.(…)

  Les leviers d’actions sont donc multiples :

  1. 1.      Améliorer le captage du biogaz (..)
  2. 2.      Optimiser la collecte (..):
  3. 3.      Réduire la production de déchets et développer le recyclage (..): »

ANALYSE des orientations proposées

 

  C’est bien mais il y a un problème de taille dans ces orientations. Il y a, de facto, assimilation des « orientations nationales » existantes et formalisées avec les plans de gestion départementaux des déchets applicables, soit encore en gestation (15, 43, 03) soit dépassés et en désaccord avec ces orientations nationales (plan 63). De plus, le renouvellement du plan 63 est ajourné sine die. Par contre le plan de prévention 63 est lancé.

  D’autre part on laisse entendre que l’incinération des déchets bruts est une valorisation énergétique renouvelable et vertueuse (aussi et surtout fiscale) en particulier pour la biomasse. A Bayet, outre le très faible rendement énergétique de l’installation (spécificité parfaitement logique vu l’humidité des déchets combustibles, mélangés à des déchets dangereux) l’installation cumule ce gaspillage d’énergie potentielle avec une non utilisation partielle de 30% de cette chaleur (c’est-à-dire la fraction obtenue les samedis et dimanche, car l’usine récupératrice est fermée ces 2 jours-là.). On évoquera à juste titre le volume supplémentaire de CO2 largué par la future installation VERNEA, à Beaulieu/Puy-Long, qui incinèrera, rappelons le avec insistance, des déchets ménagers bruts incluant des déchets organiques humides.

 

Nos propositions :

 

Chaque catégorie de déchets (*) nécessite un traitement spécifique pointu et non compatible avec les autres traitements. Inévitablement, la solution la meilleure inclura un tri préalable généralisé de chacune de ces fractions, tri guidé par le type de traitement spécifique le plus approprié. Cette voie n’est pas la moins chère en investissement ni la plus populaire.

La deuxième recommandation est de ne jamais négliger la dangerosité des pollutions sous prétexte qu’elles paraissent disséminées à l’infini dans la Nature. Celle-ci se chargera inlassablement de les concentrer à nouveau jusqu’à un seuil de dangerosité, sinon à minima des nuisances.

(*)Catégories :

-    Les déchets dangereux à confiner

-    Les fermentescibles méthanisables avec carnés

-    Les fermentescibles compostables sans carnés

-    Les déchets réutilisables ou réparables encombrants, …

-    Les recyclables matières (verre, métaux, papiers/cartons, plastiques, encombrants, bois, …)

-    Les inertes non dangereux pierres et terres.

-    Les futurs CSR (combustibles solides de récupération : bois, papiers, plastiques)

-    La fraction finale résiduelle à enfouir, en général des catégories diverses non séparables ou souillés, non recyclables, diluésou des résidus diffus tels que poussières…

 

Inscription Newsletter

captcha 
LOUTRE.png

Se connecter