Consultation de l’Assemblée nationale sur les solutions pour accélérer la transition énergétique

Communiqué de FNE : Jusqu'au 17 avril à minuit, les citoyens sont invités à donner leur avis en ligne, sur le site de l'Assemblée nationale, pour identifier "les freins à la transition énergétique et les solutions pour accélérer cette transition".

 

 

Pourquoi répondre à cette consultation

Transition énergétique : La France accumule les retards

La France a fait beaucoup ces dernières années pour engager la transition énergétique. Elle a voté la LTECV en 2015,  s'est dotée d'outils de programmation et de suivi avec la Stratégie nationale bas carbone (SNBC) et la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE). Cependant, les indicateurs issus de ces plans montrent qu'en 2017, la France était en retard sur la plupart des objectifs qu'elle s'était fixés, que ce soit en termes de baisse de ses émissions de gaz à effet de serre, d'économies d'énergie ou de développement des énergies renouvelables. Ainsi, le budget carbone de la France en 2017, c'est-à-dire le plafond de gaz à effet de serre qu'elle s'était fixé, a été dépassé de 6,7 %. Les principaux secteurs expliquant ce dépassement sont le bâtiment et le transport.

Des efforts sont encore nécessaires et des mesures supplémentaires doivent être rapidement mises en place pour réduire nos consommations de ressources et d’énergie, produire davantage d’énergies renouvelables et programmer la sortie des énergies fossiles et fissiles.

 

L’Assemblée Nationale consulte sur les solutions

Jusqu'au 17 avril à minuit, les citoyens sont invités à donner leur avis en ligne, sur le site de l'Assemblée nationale, pour identifier "les freins à la transition énergétique et les solutions pour accélérer cette transition". Sept thématiques ont été retenues par la mission d'information de l'Assemblée créée en juillet 2018 sur ce sujet.

France Nature Environnement vous invite à contribuer à cette consultation en ligne car un certain nombre de mesures pourraient préfigurer le contenu de la loi Energie-Climat qui sera examinée par l’Assemblée à partir de juin.  

Nous vous proposons donc une série de mesures orientées vers les solutions à porter à connaissance des députés et pour lesquelles voter. Vous pouvez aussi apporter des votes défavorables aux mesures qui vous semblent aller à l’encontre de la transition énergétique.

Votre mobilisation est essentielle car celle de ceux qui ne veulent pas d’une transition est forte.

 

Inscription Newsletter

captcha 
Mascotte_coeur.png

Se connecter