Eau et Carrières

Sous-catégories

Après les inondations survenues ce week-end dans les Alpes-Maritimes et le Var, ayant fait au moins quatre morts et deux disparus, nos premières pensées vont aux familles des victimes. Face à la répétition de ces phénomènes extrêmes qui vont s’intensifier dans un contexte de changement climatique, FNE Provence-Alpes-Côte d’Azur et le mouvement France Nature Environnement rappellent que l’étalement urbain effréné conduit à l’imperméabilisation des terres : une bétonisation qui vient aggraver et amplifier les inondations et ses dégâts. Nous sommes profondément consternés de constater, années après années, qu'aucune leçon n’est tirée de ces drames, malgré leurs répétitions.
 

Le bon état écologique et chimique des eaux est la condition essentielle pour garantir la bonne santé des milieux aquatiques, préserver la biodiversité et maintenir à moindre coût l’ensemble des usages de l’eau. Pour la FRANE, nous ne pouvons pas nous contenter de traiter l’eau en constatant la dégradation des ressources naturelles : il faut donc entrer dans l’ère de la prévention contre les pratiques qui conduisent à la pollution de l’eau, notamment les pratiques domestiques (à la maison).

 

Le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) Alagnon porté par le SIGAL vient d’être approuvé ce 30 septembre 2019 par les Préfets du Cantal, de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme. Ce SAGE est le résultat de 10 ans de concertations entre les différents acteurs locaux. La FRANE a activement participé à la Commission Locale de l'Eau, véritable petit parlement de l'eau, qui réunit les élus, l'état, les usagers (agriculteur, industriel, association de protection de l'environnement...). 

 

"Malgré les pluies récentes, la sécheresse persiste dans le Puy-de-Dôme. La préfecture a décidé, hier, de maintenir l’alerte renforcée sur l’ensemble du département jusqu’au 30 novembre.

Comme chaque début de mois depuis plus d’un an, la préfète du Puy-de-Dôme, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, a réuni hier le comité de suivi hydrologique. Et dans le département, la situation reste toujours préoccupante. Raison pour laquelle l’alerte renforcée est maintenue jusqu’au prochain comité de suivi. "

 

Jusqu'au lundi 7 octobre inclus, participez à l'enquête publique relative à la demande d'autorisation déposée au titre des installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE), par la SAS Carrières Monneron, pour la poursuite de l’exploitation de la carrière « La Montagne du Lac » et ses installations annexes, avec extension de périmètre, sur la commune de Vèze.

 

Initiée par le commissaire enquêteur, à la demande d’un groupe d’opposants au projet, la réunion publique a réuni mercredi 18 septembre près de 25 personnes. L’occasion pour les exploitants de la carrière de s’expliquer sur leur projet et de répondre aux inquiétudes de certains habitants.

 

Mardi 17 septembre, la FRANE vous proposait, en partenariat avec le SEAT de l'Ecopole du Val d'Allier, la LPO et le CEN Auvergne une journée d'informations et d'échanges sur l'aménagement d'anciennes gravières. Nous vous avons proposé comme exemple l'écopole du Val d'Allier, situé à Pérignat-sur-Allier.  La FRANE remercie l'ensemble des participants ainsi que les intervenants. 

 

Retour en image :

"Les niveaux très bas de la rivière La Besbre, dans le département de l'Allier, ont contraint la préfecture à passer le bassin versant de la Besbre en situation de crise.

Conformément à l’arrêté préfectoral n°3273/12 du 12/12/2012 dit « arrêté cadre » fixant les mesures de préservation des ressources en eau en période d’étiage, les niveaux très bas de la Besbre nécessitent son passage d’alerte renforcée à crise."

 

  1. Sécheresse : les nappes souterraines et les cours d'eau d'Auvergne historiquement bas
  2. Une mauvaise manipulation à l'origine du déversement de boues nauséabondes dans un ruisseau du Puy-de-Dôme
  3. Etat des lieux de la population d’écrevisses à pattes blanches avant travaux à Pradiers
  4. Pesticides : des cancers plus fréquents chez des riverains de vergers
  5. Restauration d'une tourbière dans le Livradois-Forez
  6. Sécheresse : été 2019
  7. Nouvelle édition de l'Appli « Qualité rivière »
  8. UN CONTRAT POUR LES RIVIÈRES DE LA MÉTROPOLE CLERMONTOISE
  9. Résultats de la consultation sur l’avenir de l'eau 2018-2019
  10. SAGE Loire-Amont : reportage sur l'inventaire des zones humides
  11. ASSISES DE L’EAU : SOBRIÉTÉ ET RESTAURATION DES MILIEUX DOIVENT ÊTRE AU CŒUR DE LA STRATÉGIE GOUVERNEMENTALE
  12. En Haute-Loire, la rivière Allier a changé de couleur : c'est grave, docteur ?
  13. Barrage de Caussade : vers une régularisation du projet ?
  14. Sècheresse : les barrages, fausse solution face au dérèglement climatique
  15. Une Fête dédiée aux mares !
  16. Programme de la fête des mares 2019
  17. Le SIGAL fête la Nature et l’Eau
  18. La fête des mares 2019 en route !
  19. Générations Futures : PRÉSENCE DE PESTICIDES PERTURBATEURS EN-DOCRINIENS SUSPECTÉS DANS LES EAUX DE SURFACE EN FRANCE
  20. Radiopistage Allier 2019 : Premiers marquages de saumons à Vichy
  21. Barrage de Caussade : l'illégalité du projet confirmée, cap sur un partage juste de l'eau
  22. Communiqué de Presse : Microcentrale de Chanteuge par le Chant des Rivières
  23. Reportage sur les Microcentrales par Reporterre
  24. Synthèse de la qualité des eaux en régions AuRA, pour 2017 : produits phytosanitaire
  25. Nouveau contrat territorial de la Dore
  26. Consultation sur l'eau : la vidéo !
  27. Caractérisation des Ressources en Eau de la Chaîne des Puys
  28. Mares à compter
  29. Une porcherie à Barrais-Bussolles dans l'Allier fait polémique
  30. #protectwater : Faites entendre vos ambitions pour l'eau à l'Europe!

Inscription Newsletter

captcha 
ECUREUIL.png

Se connecter